notre mission

Divergenres est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d’éduquer la population sur les réalités et les enjeux qui touchent la pluralité des genres, d’offrir des services d’accompagnement aux personnes en questionnement sur leur identité de genre ou en transition et d’offrir des espaces bienveillants et accessibles aux personnes trans, non-binaires, queers et non conformes dans le genre. Divergenres est la référence centrale dans la grande région de Québec au sujet de la pluralité des genres.

notre vision

Toutes les actions de Divergenres visent l’égalité des droits et la pleine reconnaissance de la pluralité des genres et des identités plurielles. Nous pensons que pour y arriver, il nous faut à la fois travailler à l’éducation de l’ensemble de la population tout en accompagnant les personnes marginalisées dans leurs parcours.

nos valeurs

Inclusion

À Divergenres, nous travaillons à co-créer avec les participant.e.s une norme où la diversité des parcours, des capacités et des identités est valorisée et célébrée.

Bienveillance

À Divergenres, nous invitons chaque membre de notre équipe et chaque participant.e à agir dans le but de préserver ou d’améliorer son bien-être et celui des autres. Nous croyons que chaque personne est responsable d’être à l’écoute de ses pairs, de réfléchir à ses biais et ses privilèges, de reconnaître ses fautes et de demander réparation aux personnes touchées.

Respect

À Divergenres, nous pensons que le respect est un principe transversal. Nous invitons chaque membre de notre équipe et chaque participant.e à se respecter (être authentique et respecter ses limites), à respecter les autres (demander le consentement et communiquer de façon bienveillante et à respecter son environnement (faire attention au matériel et au lieu qui nous sont prêtés).

Appartenance

À Divergenres, nous travaillons à co-créer une communauté où la qualité des liens entre les gens contribue à la fois à l’épanouissement des individus et à celui de la collectivité. Dans cette communauté, nous souhaitons que chaque personne se sente reconnue pour qui elle est, qu’elle ait envie de s’engager, de donner le meilleur d’elle-même, et qu’elle ressente un sentiment de fierté à faire partie de celle-ci.

nos approches

Éducation populaire

À Divergenres, nous pensons que l'éducation désinstitutionnalisée est à la base du changement social. Nous valorisons les apprentissages informels, la réflexion critique et le savoir expérientiel des participant.e.s, des membres et de l’équipe.

Anti-oppression

À Divergenres, nous reconnaissons et nous nous engageons à lutter contre l’ensemble des systèmes d’oppression. Nous nous engageons à écouter nos pairs de façon non-défensive, à utiliser nos privilèges et nos pouvoirs pour élever la voix de celleux qui en ont moins et à céder notre place dès que c’est pertinent de le faire.

féminisme intersectionnel

À Divergenres, nous soutenons l’égalité et l’équité entre les personnes de tous les genres tout en reconnaissant l’invisibilisation et la marginalisation qui touchent les groupes de personnes vivant à l’intersection de plusieurs systèmes d’oppression. Nos actions visent l’autodétermination, la réappropriation du pouvoir d’agir des personnes concernées et la justice sociale.

Éducation populaire

À Divergenres, nous pensons que l'éducation désinstitutionnalisée est à la base du changement social. Nous valorisons les apprentissages informels, la réflexion critique et le savoir expérientiel des participant.e.s, des membres et de l’équipe.

Anti-oppression

À Divergenres, nous reconnaissons et nous nous engageons à lutter contre l’ensemble des systèmes d’oppression. Nous nous engageons à écouter nos pairs de façon non-défensive, à utiliser nos privilèges et nos pouvoirs pour élever la voix de celleux qui en ont moins et à céder notre place dès que c’est pertinent de le faire.

féminisme intersectionnel

À Divergenres, nous soutenons l’égalité et l’équité entre les personnes de tous les genres tout en reconnaissant l’invisibilisation et la marginalisation qui touchent les groupes de personnes vivant à l’intersection de plusieurs systèmes d’oppression. Nos actions visent l’autodétermination, la réappropriation du pouvoir d’agir des personnes concernées et la justice sociale.

notre équipe

Alexys Guay (Iel)

Présidence de Divergenres | Responsable de l’intervention, de l’animation et des formations

Coopté.e en février 2020, Alexys est l’une des trois personnes ayant fondé Divergenres en juin 2017. Iel s’implique aussi à l’ADSGUL (Association pour la diversité sexuelle et de genre de l’Université Laval) à titre de président.e du Comité d’Action Trans. Iel s’intéresse particulièrement aux luttes LGBTQ+, au féminisme ainsi qu’à la justice sociale.

Marie-Philippe Drouin (Iel)

Vice-présidence de Divergenres | Responsable des communications, des liaisons communautaires et du développement organisationnel

Marie-Philippe, que tout le monde surnomme affectueusement Phillie, est organisateurice communautaire et formateurice sur les enjeux LGBT+. Iel possède de nombreuses compétences en développement communautaire, en gestion de projet et planification stratégique. Iel se passionne pour la défense de droits, les mouvements sociaux et la parentalité queer. Avant d’être travailleureuse autonome, Phillie a travaillé à la Coalition des groupes jeunesse LGBT à la coordination du projet l’Astérisk. Actuellement, iel siège aussi sur le conseil d’administration de la Coalition des familles LGBT+. 

Lucy Fréchette (Elle)

Trésorerie de Divergenres | Responsable du membership et des finances

Lucy Fréchette a une formation en kinésiologie et est présentement enseignante en éducation physique à l’école primaire Notre-Dame de l’Assomption de Victoriaville. Elle a également été pendant 17 ans éducatrice en centre jeunesse en Abitibi. Lucy a une longue expérience en trésorerie dans le milieu syndical.

Rebz Hamilton (Il)

Secrétaire de Divergenres | Responsable de la rédaction

Précédemment à l’emploi de Lionbridge comme transcripteur, Rebz Hamilton est maintenant préposé à la transcription à l’Assemblée nationale du Québec. Il a précédemment été conservateur de l’art contemporain au Musée du Bas-Saint-Laurent pendant plus de six ans. Cet emploi lui a permis d’acquérir de nombreuses compétences en administration, en demandes de subvention et de façon plus générale en gestion d’OBNL. Se passionnant de littérature et d’écriture LGBT, Rebz a de très bonnes compétences en rédaction. Ce dernier s’implique dans l’organisme depuis octobre 2018.

Raf Vézina (iel)

Administrateurice libre

Après avoir sillonné les routes de l’Amérique au volant de son minibus converti en maison sur roues pendant près d’un an, Raf s’est joint à l’équipe de Divergenres de nouveau. Iel travaille présentement au sein de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en études littéraires, Raf est aussi écrivain.e et s’engage dans les problématiques sociales ainsi qu’à tout ce qui touche de près ou de loin au domaine artistique.

Sam Asselin-Mailloux (iol)

Co-oordination au développement organisationnel

Sam, originaire de la ville de Québec est passionné.e par l’action communautaire et le militantisme trans, queer et féministe. Iol s’implique dans la défense de droits dans la région de Gatineau-Ottawa depuis près de 6 ans. Cumulant près de 5 années d’intervention auprès de communautés diverses (femmes, personnes en situation d’itinérance et jeunes), iol adore réfléchir collectivement sur comment nous pouvons rendre les pratiques plus intersectionnelles et qui sortent « en dehors de la boîte ». C’est d’ailleurs un sujet que Sam discute avec les étudiant.e.s à la technique en travail social comme chargé.e de cours.

Véronique Dallaire-Beaulieu (iel)

Co-oordination au développement organisationnel

Véronique vient de terminer un Certificat en féminismes, genres et société à l’Université Laval, et s’apprête à commencer un Certificat en santé sexuelle, toujours à l’Université Laval. En 2017, iel a co-fondé le Laboratoire Communautaire Alternatif, un organisme à but non-lucratif qui promeut une sexualité saine, sécuritaire et consensuelle dans un environnement inclusif des différentes communautés de pluralité des genres, LGBTQIA+, de différents types relationnels et de sexualité alternative. Iel veut contribuer à créer une société plus inclusive et consciente des privilèges et des oppressions.